Jean-Baptiste Lorthioir

Photographie énergétique

Si je me suis intéressé à la photographie à l’adolescence, c’est en 2009 que la photo est venue à moi comme moyen de m’épanouir et de vivre les deuils de mes deux premières filles, mon ex-compagne ayant dû subir deux interruptions médicales de grossesse.

La photographie est devenue pour moi une thérapie. Un appareil photo permet de se focaliser sur ce que l’on souhaite voir, ou au contraire d’élargir l’horizon. C’est un filtre, un bouclier qui protège et préserve notre bulle protectrice. A quelque part, quand on prend la photo, on est dans le monde, dans la réalité, mais en retrait, comme un metteur en scène. La photographie permet de voir la beauté en toute chose, de prendre conscience de sa visions du monde et de la partager.

J’ai choisi de me reconvertir et je me suis orienté vers le reportage, le style qui m’a fait aimer la photo lors de mon adolescence. C’est au cours de ma formation, en 2014, qu’une amie m’a demandé de lui « faire un book ». Elle était encore dans les soins suite à un accident de la route et était alors touchée par le deuil.

Je lui ai dit oui, mais je me suis posé énormément de questions. Et les principales étaient de trouver comment mettre en valeur son corps sans avoir l’impression de violer une partie de sa vie, de trop rentrer dans son intimité. Puis un matin, je me suis dit que j’allais prendre les photos le plus naturellement possible, en me laissant guider; sans tricher, sans rien masquer ni retoucher sur ordinateur.
Nous avons fait de nombreuses séances, dans tous les styles, du simple portrait au boudoir.

Ces photos ont été un déclic. J’ai réalisé que tous les modèles avec qui j’avais travaillé jusque là ont eu un parcours de vie compliqué, sur le plan physique, psychologique, ou les deux. Mais pourquoi? Je pense qu’il n’y a pas de hasard pour ces choses là et que si cela venait à moi, je devais l’accueillir.

J’ai alors eu la volonté de mettre mon regard au service des personnes que je photographie, pour leur permettre de voir leur beauté, dont les marques de la vie font partie.

Parallèlement, en lien avec mon histoire personnelle, j’étais bénévole dans une association qui intervient dans les maternités pour accompagner par la photographie les parents endeuillés et j’ai suivi une formation à l’accompagnement au deuil périnatal à l’hôpital Jeanne de Flandres de Lille. Cette expérience m’a enrichi et a renforcé ma volonté de rendre mon regard utile, d’apporter autant de lumière que j’en reçois.

Les séances photo que je propose et ont pour but d’améliorer image et estime de Soi, mais au-delà, elles permettent de ré-harmoniser le corps et l’esprit. Elles s’adressent à tous, mais sont particulièrement utiles pour aider à assumer complexes, cicatrices, traumatismes physiques ou psychiques, une photo étant moins brutale que l’épreuve du miroir. Elles permettent de se ré-approprier son corps au lendemain d’une épreuve.

Mon ressenti énergétique me permet d’adapter la séance à la personne et d’être guidé lorsqu’il s’agit d’orienter l’appareil photo. Les images que je prends ne sont pas construites mais sont le cadeau qui m’est offert lors de cette rencontre. La pratique photographique ayant avant tout été pour moi une thérapie, je l’aborde comme une Voie spirituelle et un outil de travail sur Soi. Dans le but de partager ce qui m’a été donné, je propose également des formations permettant d’aborder la photo comme un outil de développement personnel, à travers une approche introspective et zen.

Contact :
www.objectif-detourne.com
contact@objectif-detourne.com
06 02 14 68 99